Biographie Jacques Terpant

Né le 11 avril 1957 en Dauphiné, Jacques Terpant suit en 1976 les cours des Arts décoratifs de Grenoble (Isère) puis ceux des Beaux-arts de Saint-Étienne (Loire). Il y rencontre Yves Chaland, Jean-François Biard et Luc Cornillon, en compagnie desquels il débute dans le journal Métal hurlant. Sa première bande dessinée, en 1982, est Branle-bas de combat. Il est scénariste, dessinateur et coloriste.
Suit une liste de nombreuses collaborations avec les différents éditeurs et supports de bandes dessinées.
Il a travaillé dans la publicité et l'illustration pour Je bouquine, Phosphore, La Croix, Actuel, Image Doc, etc.
Il réalise principalement, en 1994-1996, la série Messara sur un scénario de Philippe Bonifay avec les éditions Dargaud, aventures en trois tomes se passant dans la Grèce antique.
Avec le même scénariste, Philippe Bonifay, il publie aux éditions Casterman, de 2001 à 2007, Pirates (cinq tomes).
Il sort en 2008 Sept Cavaliers, l'adaptation en trois tomes du roman de Jean Raspail, Sept Cavaliers sortirent au crépuscule par la porte de l'Ouest qui n'était plus gardée. La série est saluée par la critique comme une réussite[réf. nécessaire]. Ces trois albums sont le premier cycle de la saga qu'il consacre aux Pikkendorff, famille mythique de l'œuvre de Jean Raspail.
Un deuxième cycle, Le Royaume de Borée, adaptation du roman de Jean Raspail, Les Royaumes de Borée, voit le jour en 2011 avec la parution du premier tome, Oktavius, d'un cycle de trois albums qui se poursuit avec Henrick (2013) et Tristan (2014). Cette nouvelle étape dans son travail l'impose définitivement comme un auteur complet du 9e art.
En 2015, il publie Capitaine perdu, aux éditions Glénat, où il explore la fin de l'Amérique française par le personnage Saint-Ange.
Il a participé à des travaux d'illustration, comme pour le texte de Françoise Rey : Le Château des femmes (2002) ou le recueil Méditerranéennes (1996), ainsi qu'à des travaux publicitaire.L'Imagier de Jacques Terpant, vingt années d'illustration.
Ses illustrations sont éditées en novembre 2015 dans un album paru aux éditions Sandawe : L'Imagier de Jacques Terpant.
En novembre 2017, il publie, avec Jean Dufaux, Le Chien de Dieu, consacré à l'écrivain Louis-Ferdinand Céline.
Dans le Dictionnaire mondial de la bande dessinée paru chez Larousse, Patrick Gaumer commente : «Jacques Terpant a acquis au fil des planches un style personnel des plus réalistes où se mêlent la maîtrise des volumes et la sensualité»
En 2019, il publie, de nouveau avec Jean Dufaux, Nez-de-Cuir, adaptation du roman Nez-de-Cuir, gentilhomme d'amour de Jean de La Varende.

Editions Futuropolis
Jacques en dédicace à Hautvillers en 2013
Etienne en dédicace
Le chien de dieu chez Futuropolis
Intégrale paru aux éditions du Long Bec